L’hospitalité est la manière la plus sincère et efficace de faire vivre la fraternité.
En Isère, comme dans de nombreux autres départements, des citoyen.ne.s, des élu.e.s et des associations s’organisent pour accueillir et les demandeurs d’asile et les exilé.e.s.
Dans un contexte mondial de montée des peurs et des nationalismes, dans une France qui se crispe et une Europe qui se clôture, l’hospitalité est un engagement individuel et collectif pour des politiques de droits et de dignité humaine.
La Ligue de l’enseignement de l’Isère a fait de l’hospitalité une dimension commune à tous les domaines d’activités de son projet fédéral pour 2019/2022.
Éducation, culture, sport, séjours éducatifs et vacances, vie associative, citoyenneté…dès le début de cette année 2019 , les initiatives sont déjà engagées :

–  Mise en place d’ateliers de français et de mathématiques à destination de personnes migrantes, animés par une cinquantaine de bénévoles, en partenariat avec l’APARDAP

Festival « Voir ensemble » au cinéma Le Mélies (cinéma de la Ligue de l’enseignement) sur le thème de l’Exil, avec une journée dédiée à la solidarité (avec l’Accueil Demandeurs d’Asile)

Jouons la carte de la Fraternité : Le 21 mars, journée mondiale de lutte contre le racisme, plus de 200 000 cartes postales écrites par des enfants et des adolescents sont envoyées, comme des bouteilles à la mer, à des anonymes choisis au hasard dans l’annuaire du département.

La Quinzaine pour l’Hospitalité et la Fraternité qui recense plusieurs événements sur le département

Les Rencontres de l’Hospitalité à Autrans les 30 et 31 mars avec le collectif « Migrants en Isère » et le concours des Vertaccueillants.

– Accueil de séjours pour les exilé .e.s au Centre de Jeunesse Le Vertaco’ d’Autrans…

Eric FAVEY, président de la Ligue de l’enseignement de l’Isère